Systèmes étanches et importance du vase d’expansion

vase d'expansion

Aujourd’hui, de plus en plus de systèmes de chauffage domestique sont des systèmes étanches. Les chauffagistes qui conçoivent et travaillent sur ces systèmes doivent comprendre l’importance d’une expansion suffisante du système. Dans ce blog, nous allons examiner plus en détail ce sujet et expliquer l’importance du vase d’expansion.

Comprendre la nécessité d’un vase d’expansion

Depuis leur introduction, les systèmes étanches sont devenus la norme pour les systèmes de chauffage domestique. Un système de chauffage étanche doit comprendre tous les éléments suivants : vase d’expansion, soupape de décharge (parfois appelée soupape de sécurité), manomètre et boucle de remplissage. Parmi ces éléments, le vase d’expansion est peut-être celui qui est le moins bien compris.

Comme nous le savons tous, lorsque l’eau est chauffée, elle se dilate et veut prendre plus de volume. Comme le système est essentiellement un circuit fermé, composé de la chaudière, de la tuyauterie et des radiateurs, il importe de prévoir un espace pour que l’eau puisse se dilater. C’est pourquoi le vase d’expansion est nécessaire.

Un vase d’expansion se compose essentiellement d’un récipient divisé par une membrane en caoutchouc étanche, avec l’eau du système d’un côté et généralement de l’azote ou de l’air de l’autre côté. Il se décline en plusieurs tailles qui diffèrent par leur capacité. Chez Coditherm, fournisseur et spécialiste du matériel de chauffage, vous trouverez différents modèles dont des vases d’expansion pour chauffage, des vases d’expansion sanitaire, des modèles solaires, etc. Rendez-vous chez Coditherm sis au 2 rue d’Arcelle, 38603 Fontaine Cedex France pour découvrir la gamme ou appelez directement au 04 76 26 51 36.

Choisir la bonne taille

L’utilisation d’un réservoir de la bonne taille est d’une importance vitale pour le bon fonctionnement du système et pour éviter d’endommager la chaudière.

  • La taille correcte du réservoir dépend de plusieurs facteurs :
  • Le réglage de la soupape de sécurité
  • La pression de charge du réservoir/de remplissage initial du système (à froid)
  • La quantité totale d’eau contenue dans le système (y compris toutes les canalisations, les radiateurs et la chaudière elle-même).

Avec ces informations, la taille du vase d’expansion nécessaire peut être facilement déterminée.

Certaines chaudières sont équipées en usine d’un vase d’expansion. C’est le cas de la plupart des chaudières mixtes ou des chaudières système, mais n’oubliez pas de vérifier la taille du vase d’expansion requise pour la quantité totale d’eau dans le système. Il se peut que le vase installé dans la chaudière ne soit pas assez grand pour le système et qu’un vase supplémentaire soit nécessaire pour combler la différence.

Vérification de la pression de charge d’air

Il faut se rappeler que la pression de charge d’air d’un vase d’expansion ne peut être correctement vérifiée que lorsque le système est froid et que la pression du système est nulle. La pression initiale de la charge d’air doit toujours être supérieure à la pression statique du système de chauffage au niveau du vase.

Par exemple, si la hauteur du radiateur le plus haut par rapport au centre du vase d’expansion est, disons, de 4 mètres, cela représente une hauteur statique de 0,4 bar au niveau du vase. Dans ce cas, la pression de charge de l’air devrait donc être légèrement supérieure à 0,4 bar lorsqu’elle est mesurée au niveau de la vanne Schrader du vase d’expansion.

Les pressions de charge d’air typiques sont de 0,5 bar pour les maisons de plain-pied et de 1,0 bar pour les maisons à deux étages. Lorsque le système est rempli, la pression du système (visible sur le manomètre du système) devrait idéalement être supérieure de 0,2 bar à la pression de charge d’air. Ainsi, si le système se trouve dans une maison à deux étages avec une pression de charge d’air de 1,0 bar, la pression du système (à froid) sera de 1,2 bar.